Les genres théâtraux.

                                    Les genres théâtraux.

Les critères permettant de délimiter les genres théâtraux sont : L’origine sociale des personnages, les obstacles auxquels ils s’opposent, le ton global de la pièce, le ton du dénouement et les sentiments sollicités chez les spectateurs. Nous avons donc :

-         La tragédie.

Elle met en scène des personnages nobles ayant un rôle politique et le plus souvent issus de la mythologie antique qui sont soumis à la fatalité. Le ton et le dénouement de la pièce sont tragiques et suscitent chez les spectateurs terreur et pitié. Ex : Andromaque de Racine.

 

-         La tragi-comédie.

Elle met en scène des nobles sans rôle politique, ou des bourgeois agissant librement. Le ton de la pièce est tragique mais le dénouement  heureux. Le sentiment sollicité est la sympathie.

 

-         La comédie.

Ici on distingue la comédie d’intrigue, la comédie de mœurs et la comédie de caractères. Toutes mettent en scène des bourgeois et des nobles sans rôle politique. La comédie d’intrigue ne propose que des obstacles humains facilement surmontables (Les deux frères rivaux de Baujac) tandis que celle de mœurs montre l’emprise de la société et celle de caractères le tempérament.

 Le ton de la pièce est absent dans la comédie d’intrigue mais peut être tendu dans les deux autres. Enfin la comédie d’intrigue suscite curiosité et sympathie tandis que les deux autres suscitent chez les spectateurs intérêt et moquerie contre les ridicules.

 

-         La farce.

Cette dernière met en scène le peuple, animé de petits sentiments, les obstacles y sont insignifiants. La farce provoque le gros rire et les jeux de scène y abondent(Le médecin malgré lui de Molière). 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site